louer un appartement à Saint-Soupplets

Mise en location : quels sont les risques ?

Vous avez commencé à louer un appartement à Saint-Soupplets. Dans l’idéal, vous aimeriez entretenir de bonnes relations avec votre (ou vos) locataire(s). C’est naturel : aucun propriétaire bailleur n’appelle le conflit de ses voeux ! Pour autant, il arrive que les choses ne se passent pas forcément comme prévu entre votre occupant et vous-même. Quels sont les risques inhérents à une mise en location ? Et comment les contourner ? Faisons le point.

Votre locataire peut arrêter de payer son loyer

S’il y a un risque à considérer avant tous les autres, c’est bien celui-ci. Si vous voulez louer un appartement à Saint-Soupplets, c’est pour encaisser des loyers mensuels. Pourtant, pour X ou Y raison, il peut arriver que le locataire ne vous verse plus ce qu’il vous doit. Le risque est minime (seulement 2 % des locations sont touchées par ce problème), mais pas inexistant. Avec un peu de malchance, ça pourrait vous arriver.

Si jamais c’était le cas, la procédure pour débloquer tout ça est longue et compliquée, de quoi vous préoccuper pendant un à deux ans. Pour éviter les tracas liés aux mauvais payeurs, le mieux est de les anticiper, par précaution.

Votre logement peut subir des dégradations

Vous faites confiance au locataire sur sa bonne foi, et sa tête inspire confiance ? Cela ne veut rien dire pour louer un appartement à Saint-Soupplets. Avant la fin du bail, votre logement peut se transformer en taudis à cause d’une hygiène de vie déplorable.

Si vous voulez puiser dans le dépôt de garantie pour réparer les dégâts, il faut attendre le départ de l’occupant. Et si les dégradations sont importantes, impossible de relouer avant d’avoir réparé. Vous perdrez du temps et de l’argent.

Votre locataire peut partir sans préavis

Si votre locataire donne congé par la voie officielle (ou si c’est vous qui le faites), tant mieux. Mais s’il part subitement ? C’est ce qu’on appelle un départ « à la cloche de bois », et c’est un coup bas pour vous. Car peu importe les circonstances, vous ne pouvez pas relouer tant que le bail n’est pas officiellement arrivé à son terme. Oui, même dans ce cas-là.

Pour décoincer la situation, vous pouvez demander la résiliation du bail, grâce à la loi du 6 juillet 1989, article 14-1. À condition de prouver que le logement est bel et bien vacant, ce qui sera compliqué si le locataire parti ignore continuellement vos requêtes.

louer un appartement à Saint-Soupplets

Votre locataire peut décéder

C’est bien triste, mais votre locataire pourrait éventuellement décéder au cours de sa location. Le contrat locatif se transmet alors automatiquement aux héritiers. Cela peut être n’importe qui vivant dans le logement depuis plus d’un an : conjoint, concubin, parent, enfant, ami, etc.

En l’absence d’héritier, le bail est résilié à la date du décès.

Comment louer un appartement à Saint-Soupplets en minimisant les risques ?

Il n’y a aucun « risque zéro » pour louer un appartement à Saint-Soupplets. Que ce soit l’un des exemples suscités ou autre chose, la possibilité existe toujours qu’un problème survienne au cours du bail. Et rien ne garantit que vous y serez préparé.

Si vous voulez courir le moins de risques possibles et vous épargner d’éventuels pics de stress, vous pouvez confier la gestion locative à un agent immobilier. Il pourra s’occuper de tout ce qui est administratif, mais aussi surmonter les obstacles susceptibles de se dresser tout au long de la location. Loyers impayés, locataire bruyant, dégradations, il a déjà tout vu à un moment ou un autre dans sa carrière.

Si vous comptez louer un appartement à Saint-Soupplets, et si la tranquillité d’esprit vous importe, vous connaissez la solution. Vous courrez le moins de risques possibles si vous vous tournez vers un professionnel de l’immobilier.

Avatar

Responsable d'agence
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.