louer à un étudiant à Saint-Soupplets

Le guide pratique de la location étudiante

C’est décidé, vous vous lancez dans la location ! Mais pas n’importe laquelle, puisque vous envisagez de louer votre logement à un étudiant. Ce profil de locataire est avantageux à de nombreux égards. Pour que tout se déroule bien, il y a néanmoins quelques points à connaître, même si ce type de location ressemble assez à une location classique. Découvrez notre guide pratique pour louer à un étudiant à Saint-Soupplets.

Louer à un étudiant à Saint-Soupplets : quelles particularités ?

Louer à un étudiant à Saint-Soupplets revêt quelques avantages. Avant tout, cela vous donne la certitude d’avoir un locataire pendant une année universitaire complète. Ensuite, vous aurez la sécurité du garant (parents, proches, dispositif de cautionnement par l’État), puisqu’un étudiant n’a pas toujours les moyens de s’acquitter lui-même du loyer. Enfin, si vous souhaitez mettre votre logement en vente, vous n’aurez qu’à patienter jusqu’à la fin du bail de 9 mois, ce qui facilite grandement les choses.

Néanmoins, la location étudiante a quelques particularités que vous devez garder en tête :

  • Le bail étudiant est signé pour 9 mois, le temps de l’année universitaire. Mais vous pouvez tout à fait décider d’établir un bail classique d’un an (dans le cadre d’une location meublée).
  • Le bail étudiant s’applique aux logements meublés. En tant que bailleur, vous devez mettre à la disposition du locataire au moins un couchage, une table, des rangements, des luminaires et un coin cuisine complet, avec appareils électroménagers et vaisselle.

Pour le reste, le contrat est identique à celui d’une location traditionnelle. Les informations à mentionner sont les mêmes e vous devez faire réaliser les diagnostics techniques obligatoires, puis effectuer un état des lieux d’entrée avant de remettre les clés. Bref, c’est un déroulement tout ce qu’il y a de plus classique !

Différents modes de locations possibles : chambre chez l’habitant et colocation

La location étudiante offre la possibilité de tester des modes de locations atypiques.

Si vous avez une chambre libre dans votre logement, vous pouvez tout à fait la louer à un étudiant. C’est plutôt pratique, compte tenu de la courte durée du bail de location. Toutefois, cela vous engage à fournir une chambre meublée avec un lit, un bureau et des rangements. Le locataire peut accéder aux espaces communs comme la salle de bain, la cuisine et le salon.

La colocation est aussi une option à considérer pour une location étudiante, dès lors que vous proposez un logement suffisamment grand. Vous pouvez établir un contrat global ou des baux pour chacun des locataires. Ajoutez une clause de solidarité et d’indivisibilité pour que les locataires soient responsables du bon paiement du loyer.

louer à un étudiant à Saint-Soupplets

Les documents à demander à votre locataire étudiant

Dans le cadre de votre location, vous allez demander des documents aux différents candidats. Vous êtes en droit de demander les pièces suivantes :

  • Une copie de la pièce d’identité (ou de la carte de séjour) ;
  • Une copie de la carte d’étudiant, un certificat de scolarité ou une preuve quelconque de l’inscription à l’université ;
  • Le dernier avis d’imposition des parents ou tuteurs ;
  • Une copie de la dernière taxe foncière du logement habité ;
  • Les dernières quittances de loyer s’il a déjà été locataire ;
  • Les informations sur le garant : un justificatif de domicile et les 3 dernières fiches de paie.

Vous n’avez pas le droit de demander un numéro de Sécurité sociale, un extrait de casier judiciaire, un dossier médical, etc.

Vous pouvez demander le versement d’un dépôt de garantie ou de plusieurs loyers d’avance, mais pas les deux.

Quels sont les devoirs du locataire étudiant ?

Si vous préférez louer à un étudiant à Saint-Soupplets, ce dernier aura les mêmes devoirs que tout autre type de locataire. Il devra :

  • Payer son loyer et ses charges mensuelles ;
  • Faire bon usage du logement et des équipements mis à sa disposition ;
  • S’occuper des travaux d’entretien courants et des réparations locatives basiques ;
  • Respecter le voisinage ;
  • Être couvert par une assurance habitation avec au minimum une garantie contre les risques locatifs.

Pour en savoir plus au sujet des obligations du locataire et du bailleur, lisez cet article !

Avatar

Responsable d'agence
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.