Quelle est la bonne méthode pour compter les pièces de votre logement en vente ?

nombre de pièces du logement à Saint-Soupplets

Compter le nombre de pièces d’un logement à Saint-Soupplets peut devenir un véritable casse-tête. Comment faut-il faire le décompte ? De combien de pièces est composé votre logement ? Ces questions essentielles sont à vous poser dans le cadre de votre projet de vente, car c’est une information que vous devez donner aux potentiels acquéreurs. Voici comment procéder pour ce calcul bien moins intuitif qu’il n’y paraît de prime abord.

Le nombre de pièces du logement à Saint-Soupplets : une donnée essentielle

Lorsque vous aller rédiger votre annonce immobilière, vous devrez mentionner les informations essentielles concernant votre logement : surface habitable, prix, exposition, étage de l’immeuble, et le nombre de pièces. Pour faire le décompte du nombre de pièces du logement à Saint-Soupplets, on se base sur deux types de classification : la fonction (F) ou le type (T), à laquelle il faut ajouter le nombre des pièces principales. Il s’agira donc d’un F3 ou d’un T3, par exemple. Ces deux classifications signifient la même chose.

Cette information permet à l’acquéreur intéressé de savoir en un coup d’œil le nombre de pièces du logement. Attention aux tricheurs ! Un acheteur qui pense visiter un T4 sera très déçu de constater que vous avez décompté, en plus de la salle à manger et de la chambre, la cuisine, la salle de bain et la buanderie alors qu’il s’attendait à trouver trois chambres.

Comment fait-on le décompte du nombre de pièces d’un logement ?

Pour comptabiliser le nombre de pièces du logement à Saint-Soupplets, il faut savoir ce que l’on doit compter. Pour ne pas faire d’erreur dans votre calcul, voici ce que vous devez savoir.

Quelles pièces compter ?

Quand on parle du nombre de pièces dans un logement, on ne considère que les pièces dites « principales », c’est-à-dire le séjour et les chambres.

Même si les autres pièces sont importantes, elles n’entrent pas dans le calcul. C’est notamment le cas des pièces d’eau (cuisine et salle de bain) ainsi que des pièces de service (entrée, couloir, WC, dressing, buanderie, débarras, cellier, cave, sous-sol non aménagé, etc.).

Si vous parlez d’un T3 ou d’un F3, cela signifie que votre bien est composé d’un séjour et de deux chambres.

Quelle est la taille minimale d’une pièce ?

Une pièce qui mesure moins de 9 m2 n’est pas considérée comme une pièce à vivre, et ne doit pas entrer dans le calcul du nombre de pièces du logement à Saint-Soupplets. Par exemple, une chambre de 8 mest trop petite pour être signalée comme une pièce principale dans votre annonce. Vous pouvez cependant présenter cette pièce comme un bureau, un dressing ou une buanderie.

Comment compter les pièces « particulières » ?

Les pièces dites « particulières » ne sont pas faciles à comptabiliser dans le nombre de pièces principales du logement.Voici ce qu’il faut retenir :

  • Les pièces aveugles n’ont pas de fenêtre. Les pièces aveugles ne sont pas considérées comme principales. Elles ne doivent pas apparaître dans votre calcul. N’oubliez pas de mentionner l’absence d’ouverture.
  • Les mezzanines offrent un espace supplémentaire au-dessus d’une chambre. Cependant, cet espace ne suffit pas pour être pris en compte dans le nombre de pièces principales du logement.Si la mezzanine est suffisamment grande (et haute), vous pourrez l’ajouter au nombre de pièces.
  • Les pièces en enfilade sont des pièces communicantes. On y accède en passant par d’autres pièces. Par exemple, une chambre installée après une autre chambre, sans accès indépendant. Ces pièces peuvent être principales mais pensez à préciser leur spécificité dans l’annonce.
  • Les vérandas et loggias. La règle est identique pour les loggias (appartements) et les vérandas (maisons) : si la pièce dispose d’une température correcte, elle peut être comptabilisée comme « principale ». Il faut donc qu’il n’y fasse ni trop froid, ni trop chaud, quelle que soit la saison.

nombre de pièces du logement à Saint-Soupplets

Comment compter pour un studio ?

Par définition, un studio ne comporte qu’une seule pièce. Cependant, on peut différencier le studio du T1 ou F1. Cette distinction se fait en fonction de la cuisine : si la pièce est ouverte sur la cuisine, on parle de studio. Si la cuisine est séparée, on parle alors de T1 ou de F1.

Que faire des logements atypiques ?

Les critères de calcul du nombre de pièces du logement à Saint-Soupplets sont les mêmes quel que soit le type de logement. Pour un duplex ou un souplex par exemple, vous devez seulement comptabiliser les pièces principales, comme pour un appartement standard.

Par contre, dans le cas d’un loft, les volumes sont ouverts et les pièces ne sont pas séparées par des cloisons. Il faudra bien préciser dans votre annonce qu’il s’agit d’un logement de type loft.

Avatar

Responsable d'agence
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.